Quelle utilisation du digital cet été ?

utilisation du digital

Quelle utilisation du digital cet été ?

Le climat actuel influence-t-il l’utilisation du digital ? Focus sur l’émergence (ou l’accélération) de nouvelles tendances.

L’utilisation du digital pour valoriser le « voyager local »

 

Après une reprise quelque peu tardive du tourisme en France, l’heure est tout de même aux vacances. Le secrétaire d’Etat chargé du tourisme l’avait annoncé, le tourisme serait bien local. Les chiffres le prouvent déjà avec un souhait des Français de rester en France de plus de 10% par rapport à l’an passé. La plateforme Airbnb enregistre quant à elle une hausse d’environ 25% des réservations pour cet été en France, comparé à l’an passé. (Source Les Echos)

Les français semblent donc vouloir limiter les risques en privilégiant le tourisme local. Les destinations ont ainsi poussé leur stratégie de communication en amont de la saison estivale. Slogans accrocheurs, fenêtres sur leur paradis, affichages dans les lieux publics : le temps est bel et bien à notre petite France ! (Source etourisme.info)

Pour appuyer cette dynamique du « voyager local », certaines destinations n’hésitent pas à se pencher sur l’utilisation du digital comme outil de communication. La Ville de Lille, par exemple, valorise sa programmation estivale en intégrant sur son site internet une « carto futée » interactive. L’objectif : permettre aux habitants de la métropole lilloise de redécouvrir leur territoire sous un nouveau jour.

Digital

Même chose pour la destination Cœur de Flandre qui valorise son terroir et son savoir-faire sur une carte digitale dédiée. Les visiteurs sont invités à préparer leur séjour en utilisant les multiples filtres de personnalisation de la cartographie (hébergement, restauration, terroir local, lieux à voir…).

L’utilisation du digital semble donc être un atout en terme d’outil communicationnel. Avec un flux de visiteurs moins abondant en office de tourisme, il est important de rendre l’information touristique la plus accessible possible.

 

Le développement du e-commerce

 

Le e-commerce est en pleine effervescence depuis le printemps confiné. Limité par les restrictions sanitaires, le shopping se fait plus timide en points de vente directs. Beaucoup de commerces se forment à l’utilisation du digital pour continuer à faire tourner boutique et communiquer sur leurs initiatives estivales.

Le numérique trouve notamment sa place dans des stratégies de drive to store. Si la communication en ligne constitue déjà un atout non-négligeable, l’utilisation d’outils géolocalisés pousse le concept plus loin :

  • Informations géolocalisées,
  • Recherches personnalisées,
  • Valorisation en ligne de l’actualité d’un commerce,
  • Guidage GPS jusqu’au point de vente.

 

Le site lire-à-lille permet aux librairies lilloises de valoriser leur activité. A travers le drive to store, l’offre est rendue plus attractive auprès de clientèles parfois difficiles à toucher. C’est le cas des Millenials et de la génération Z, cette jeunesse ultra digitalisée. L’e-commerce développe ainsi ses services et ses utilisations pour s’adapter facilement et rapidement à des situations inédites.

 

digital_livre

 

Découvrir le monde à travers son smartphone.

 

Si certaines destinations sont proscrites, elles ne sont pas pour autant si inatteignables. Bien inscrit dans les tendances estivales, l’utilisation du digital est pour certains une nouvelle façon de voyager. On a vu beaucoup d’initiatives fleurir sur le web ces derniers mois :

  • Visites en drone de destinations,
  • Visites en 3D de musées,
  • Cartes interactives de destinations,
  • Pages Instagram et Facebook dédiées au voyage…

 

Cet été, beaucoup voyagent aussi depuis leur écran. Loin de couper le « presque » touriste de la réalité, ces utilisations du digital permettent de projeter de futurs voyages. Par ailleurs, elles jouent en faveur d’un tourisme plus accessible et inclusif en donnant accès à des lieux ou des informations jusqu’alors inatteignables pour certains.

Mais quid de l’authenticité des échanges humains ? A une époque où la distanciation sociale est de mise, l’utilisation digital permet de maintenir le contact sans prendre de risque pour sa santé et celle des autres. Le partage d’expériences n’a jamais eu autant de sens. Les réseaux sociaux en sont pionniers, mais d’autres acteurs viennent peu à peu se greffer à la tendance. Alors que l’humanité fait face au même moment à une crise mondialisé, les échanges sont propulsés sur des milliers de kilomètres par la simple magie du digital.

A quoi sert le vécu d’expériences s’il ne peut être partagé ? Loin d’être obsolètes, ces nouveaux outils et fonctionnalités de l’utilisation du digital permettent d’être mieux présent dans le monde.

 

utilisation du digital

 

Et vous, quelle utilisation  du digital faites-vous cet été ? Particulier, professionnel, touriste aguerri… Nous sommes à votre écoute !

 

Vous êtes à la recherche de solution digitale pour moderniser et adapter votre activité aux tendances actuelles ? Prenons rendez-vous ensemble.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.

Top